L’actualité de MyCercle

L'extranet, 5 solutions simples à 5 problèmes complexes

04 janvier 2017 -

Parution d'un article de Jérôme Cazes sur Village de la Justice : les solutions à 5 problèmes majeurs que pose le numérique aux cabinets d'avocats.

Le barreau de Bruxelles, en partenariat avec différentes institutions belges et internationales, a tenu en décembre dernier une intéressante journée sur « l’électrochoc numérique des avocats ». Beaucoup de start up françaises actives dans Open Law étaient présentes.

J’ai eu l’honneur d’y présenter l’extranet sécurisé : un outil très utilisé dans de nombreux secteurs, mais encore très peu présent dans les cabinets d’avocat : 1% seulement en France comme en Belgique (j’y reviendrai en commentant la nouvelle étude MyCercle sur l’équipement numérique des cabinets belges).

J’ai expliqué que l’extranet sécurisé (avec la possibilité d’ouvrir des espaces de partage à ses clients) résout pourtant 5 des problèmes majeurs que pose le numérique aux cabinets.

L'extranet sécurisé, l'outil numérique le plus utile à un cabinet d'avocat

-Première solution, les échanges de documents par mail sont dangereux et impossibles à bien sécuriser ; mais l’extranet permet de « sortir » des serveurs de messagerie documents et messages confidentiels.

-Deuxième solution, la 'marée montante' des mails rend de plus en plus difficile de retrouver la bonne version d’un document et génère donc une perte de temps ; l’extranet assure le partage entre l’avocat et son client d’un espace sécurisé commun où tous les documents échangés sont classés et à jour.

-Troisième solution, les newsletters (un instrument de communication encore massivement utilisé par les cabinets d’avocat) sont de moins en moins efficaces sur internet ; l’extranet permet d’atteindre directement son client par des diffusions ciblées et tracées tout en gagnant là aussi du temps.

-Quatrième solution, les sites internet « vitrines » (ceux de la quasi-totalité des cabinets) utilisés seuls sont de moins efficaces ; l’extranet accessible depuis le site le rend interactif, et fait que le site renvoie à tous ses visiteurs une image du cabinet faite de dialogue, de proximité et de confidentialité.

-Dernière solution, beaucoup de nouveaux outils internet semblent coûteux et réservés aux grands cabinets (c’est le cas de l’intelligence artificielle, par exemple) ; mais aujourd’hui, un petit cabinet peut s’équiper d’un extranet pour 15 euros par mois et avoir de meilleurs outils que des cabinets de 100 avocats. Sans investissement !

Ma présentation est résumée dans la vidéo accessible ICI

Jérôme Cazes, créateur de MyCercle